Comment installer un camping confortablement

L’objectif : Créer un camping qui reflète le confort et l’organisation de votre propre maison.

La réalisation de cet objectif repose en grande partie sur :

  1. Matériel adapté.
  2. Préparation préalable.
  3. Maintenir de bonnes habitudes au camp.

Les conseils de cet article, glanés principalement auprès du personnel de REI, promeuvent l’idée que plus d’organisation se traduit par moins de rudesse.

Aménagement/Abri, Mobilier et Eclairage

Vous avez beaucoup de choix d’équipement lorsque vous faites du camping en voiture. Pour aider à garder les choses gérables, concentrez-vous d’abord sur l’aménagement et l’abri, le mobilier et l’éclairage de votre site. Cette vidéo explique pourquoi.

Organiser le matériel de camp à la maison

Utilisez une liste pour vous assurer de ne rien laisser de vital derrière vous. Ceux-ci vous aideront à préparer un voyage de camping :

Examinez l’équipement qui a été entreposé. Il est préférable de découvrir les pièces manquantes pendant que vous êtes encore à la maison. Exemple : regardez à l’intérieur du sac de rangement de la tente ; sont les enjeux à l’intérieur? Votre assortiment d’ustensiles est-il complet ? Avez-vous réapprovisionné les articles de premiers secours utilisés lors de votre dernier voyage ?

Amener des enfants? Donnez-leur chacun un sac. Faites-en une couleur différente par enfant. Les sacs de sport servent de cachette pour les jouets et les effets personnels. Encouragez-les à toujours remettre les objets dans leur sac de voyage afin qu’ils ne les perdent pas. Limitez-vous à 1 sac par enfant ; cela les empêche d’apporter trop de choses.

Impliquez les enfants dans le travail de préparation . Créez une liste de contrôle pour vos enfants, présentez-la-leur (avec leur sac) et demandez-leur de récupérer et d’emballer leurs affaires un jour ou plus avant votre jour de départ. Donnez un exemple de motivation en faisant vous-même un travail préalable en même temps.

Créez un fourre-tout prêt pour le voyage. « La clé de notre organisation de camping est une « boîte de camping » bien garnie. Nous avons réutilisé une boîte à outils en plastique à plusieurs compartiments. Chaque mois de mai, nous la remplissons d’assiettes, de casseroles, de serviettes, d’ustensiles, de lampes de poche, d’allumettes, de tampons à récurer et d’autres articles. alors attrapez-le pour chaque voyage. »

Sac fourre-tout, partie 2 : « Lorsque vous campez en voiture, compartimentez votre équipement. Pensez aux articles de votre maison dont vous avez besoin et organisez-les en fonction des « pièces ». Par exemple, créez une boîte de camping juste pour la cuisine. Pour la chambre, prenez ce grand sac de rangement fourni avec la plupart des sacs de couchage et utilisez-le pour transporter votre sac de couchage (après l’avoir mis dans un sac de rangement), un oreiller, votre coussin ou matelas et, s’il y a de la place, vos vêtements. , comme les sacs en plastique, pour les choses qui se mouillent. Ils peuvent être utiles pour le voyage de retour. 

Emballez stratégiquement : Les sources lumineuses (lampes frontales et lampes de poche), la tente, les vêtements de pluie, l’isolant et l’insectifuge ne doivent pas être emballés trop profondément à l’intérieur de votre gréement. Emballez ces articles là où vous pouvez y accéder rapidement pour vous préparer à des surprises.

Établissement du camp

Déballez systématiquement. L’abri vient en premier. Choisissez un bon emplacement pour tente (plat, sans végétation, ombragé, protégé du vent, avec un bon drainage) et installez rapidement votre tente.

Gardez l’essentiel à portée de main. Placez une lampe frontale ou une lampe de poche dans une poche peu de temps après votre arrivée au camp. Soyez également conscient de l’emplacement de vos vêtements de pluie, de vos couches d’isolation et de votre insecticide. Si vous en avez besoin rapidement, vous voulez savoir où les trouver illico.

Rendez les choses prévisibles. Établissez des emplacements fixes pour les articles importants. « Les fourchettes et les cuillères sont dans le baquet bleu. » « Les lampes de poche vont dans le sac de rangement vert. »

Pratiquez la pleine conscience. Rappelez aux camarades de camp de toujours remettre les objets à leurs emplacements établis afin que d’autres puissent les trouver. Si vous êtes particulièrement industrieux, créez une liste de référence des endroits où le trouver. Enregistrez-le à un endroit évident.

Gardez tout le monde orienté. Assurez-vous que votre équipe, en particulier les enfants, se souviennent de l’emplacement de votre camping. Aidez chacun à mémoriser le numéro du site ou à indiquer des points de repère pour les aider à se souvenir de son emplacement. Notez le nombre sur des cartes et remettez-les à tout le monde.

Désignez un gardien des clés. « Pour éviter de perdre les clés ou d’être accidentellement enfermé hors de votre véhicule, un adulte doit assumer la responsabilité de toujours détenir les clés du véhicule. Si plus d’un adulte est présent, apportez un jeu supplémentaire pour que chaque adulte ait accès au véhicule. Gardez les clés à l’intérieur. une poche sécurisée pour qu’ils ne se perdent pas dans la tente ou ne coulent pas au fond d’un sac. » 

Transportez de l’eau dans des bidons d’eau. C’est une bonne politique de voyager avec un gallon dans votre gréement. Si votre site est éloigné d’un robinet ou d’une pompe à eau, il est pratique d’avoir un conteneur de stockage de plusieurs gallons, idéalement avec un robinet.

Ne laissez pas de nourriture sans surveillance. Les ours et les ratons laveurs peuvent frapper rapidement. Tout comme les cerfs et les geais gris. Il n’est jamais sage de réserver un terrain de camping en plaçant une glacière sur une table de pique-nique et en quittant ensuite le site. « Les bestioles sont là-bas, mais elles ne s’intéressent pas vraiment à vous. C’est la nourriture qu’elles veulent. Tout ce que vous pouvez faire pour garder les odeurs de nourriture dissimulées dans des récipients hermétiques est idéal. J’ai vu des ours à Yosemite déchirer des voitures pour une glacière ou une boîte à beignets laissée sur le siège arrière. »

Apportez beaucoup de lumières. « Chaque personne dans le camp reçoit une lampe frontale. Ayez différentes couleurs disponibles pour chaque personne. Les enfants se sentent plus en contrôle s’ils ont leur propre source de lumière. J’ai également constaté que les lampes frontales sont moins susceptibles d’être perdues par les enfants si elles sont portées comme un collier lorsqu’il n’est pas utilisé. Établissez simplement les règles avant qu’il ne fasse noir : ne pas faire briller la lumière dans les yeux de quelqu’un d’autre. »

Impliquez tout le monde dans la configuration. « Nous engageons les enfants à choisir l’emplacement de la tente et un espace pour une cuisine extérieure ou une zone de stockage. Nous pensons que si les enfants pensent au camp comme à une maison en plein air, ils aideront à ramasser après eux-mêmes et à remettre les choses où ils appartiennent. » 

Apportez les bons outils. « Dans les terrains de camping, nous dormons sur des matelas pneumatiques. Gonfler 4 matelas est une douleur, alors j’apporte une pompe à haut volume/basse pression utilisée pour les matelas pneumatiques qui fonctionne très bien. Faites juste attention à ne pas trop gonfler. »

Improviser. « Pour le camping en voiture, nous apportons ces grands seaux de détergent à lessive en plastique avec poignées. Ils sont parfaits pour transporter, faire des châteaux de sable à la plage, comme conteneurs pour les déchets alimentaires, retournez-les et ils se transforment en chaises ! Ils s’empilent bien aussi , pour gagner de la place. 

Soyez pratique. « Utilisez un cintre métallique pour accrocher un rouleau de serviettes en papier. Utilisez des pinces à nappe pour empêcher la nappe de s’envoler au vent. 

Et si jamais vous n’étiez tout simplement un grand aventurier, mais que vous souhaitiez passer un moment plus agréable, nous vous conseillons de vous tourner vers lestruffieres.com, qui saura vous rendre la vie plus sympa.